Tel: 02 808 30 35 | e-mail: info@defibrillateurshop.be

Des questions ? Contactez-nous au 02 808 30 35 ou par e-mail

Réanimation & DAE

RECONNAITRE L’ARRÊT CARDIAQUE ET AGIR RAPIDEMENT.

reanimatie1
Une personne s'effondre devant vous. Elle ne bouge plus. Avant tout chose, placer la dans une zone sécurisée, pour elle comme pour vous.
Vous lui parlez, lui demandez de serrer votre main, de cligner des yeux. Si vous ne constatez aucune réaction : la victime est inconsciente.
Penchez-vous, la joue devant sa bouche, votre regard tourné vers sa poitrine. Si vous ne sentez aucun souffle et si le ventre ne se gonfle pas : la victime est en arrêt cardiaque.
Il faut faire vite ! Le compte à rebours a commencé !

Ce qu’il faut faire :
1- Il faut faire demander aux personnes qui vous entourent de vous apporter un DAE et d’alerter immédiatement les secours.

reanimatie2
2- Il faut pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire en associant des compressions thoraciques et une ventilation artificielle (répétez des cycles de 30 compressions thoraciques suivies de 2 insufflations tant que le DAE n’est pas disponible).

reanimatie3
Pour être efficace, la technique des compressions thoraciques (massage cardiaque) doit respecter les points clés suivants :
S’assurer que la victime est allongée sur le dos et sur un plan dur pour comprimer efficacement le thorax de la victime entre le sternum et la colonne vertébrale ;
Comprimer verticalement le sternum pour rendre efficace les compressions et limiter le risque de fractures de côtes ;
Relâcher complètement le thorax entre les compressions pour permettre au cœur de bien se remplir ;
Effectuer des compressions à une fréquence de 100 fois par minute.

reanimatie4

Pour être efficace, les techniques de ventilation artificielle (bouche-à-bouche) doivent respecter les points clés suivants :
S’assurer que les voies aériennes de la victime restent libres, pour permettre le passage de l’air durant toute la manœuvre ;
Insuffler sans fuite dans les voies aériennes de la victime, pour apporter suffisamment d’air aux poumons de la victime
Insuffler lentement et progressivement jusqu’à ce que la poitrine de la victime commence à se soulever.

reanimatie5
3- Mettez en marche le DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) dès son arrivée et suivez ses instructions (jusqu’à l’arrivée des secours !).

reanimatie6

Une fois collées sur la peau du thorax de la victime, les électrodes permettent :
  • De capter et transmettre l’activité électrique cardiaque au défibrillateur,
  • De délivrer le choc électrique lorsqu’il est indiqué.
Plusieurs accessoires sont joints au défibrillateur dont :
  • Une paire de ciseaux, pour couper les vêtements et dénuder la poitrine de la victime,
  • Des compresses ou du papier absorbant, pour sécher la peau de la poitrine de la victime si elle est mouillée ou humide,
  • D’un rasoir jetable pour raser les poils de la victime à l’endroit où l’on colle les électrodes.

reanimatie7

Le DAE est un appareil capable :
  • D’analyser l’activité électrique du cœur de la victime,
  • De reconnaître une éventuelle anomalie du fonctionnement électrique du cœur à l’origine de l’arrêt cardiaque,
  • De se charger automatiquement,
  • De délivrer (défibrillateur entièrement automatique) ou d’inviter l’opérateur à délivrer (défibrillateur semi-automatique) le choc électrique (grâce à des informations vocales et/ou visuelles), afin de restaurer une activité cardiaque efficace.
Le DAE est composé :
  • D’un haut-parleur qui donne des messages sonores et guide le sauveteur dans son action,
  • D’un métronome qui rythme les compressions thoraciques effectuées par le sauveteur (en option),
  • D’un accumulateur d’énergie qui permet d’administrer des chocs électriques.